mardi 25 octobre 2016

Conjugaison III: Le présent avec les fiches à encoches

Dans le dernier article de conjugaison, l'enfant a découvert la notion de verbe, sa variabilité et les groupes.

Lors de la présentation des verbes rouges, nous avons montré à l'enfant la succession des pronoms personnels et déjà donné l'utilisation de ces pronoms. Si l'enfant n'a pas travaillé les verbes rouges, il faudra présenter les pronoms de conjugaison, leur ordre et leur signification. On peut reprendre la présentation des verbes rouges. En 6-12, nous aurons également une 2ème présentation des pronoms mis en relation avec la notion de "personne de conjugaison" et des exercices. Mais cette présentation pourra attendre.

Il est temps maintenant d'entrer dans la conjugaison en tant que telle.

Passé/Présent/Futur

Pour cela, nous devons auparavant vérifier que l'enfant "sent" un minimum la notion de temps dans une phrase. Il est évident que l'étude des temps en eux-mêmes va développer et affiner cette capacité. Mais avant même d'aborder l'étude raisonnée de la conjugaison, l'enfant, en absorbant sa langue maternelle, a également absorbé les notions basiques de temps: le présent, le passé, le futur.
Pour certains enfants très à l'aise avec la langue, il suffit d'écouter une phrase pour savoir immédiatement la situer dans le temps. Pour d'autres, il faudra réfléchir un peu... voire beaucoup.

C'est pourquoi, en parallèle du démarrage de l'étude du présent, je proposais aux enfants un exercice de tri de phrases selon que l'action se passe dans le présent, le futur ou le passé. Des étiquettes colorées indiquaient passé, présent et futur. Lors de la présentation, je plaçais les étiquettes avec les enfants en rappelant le code: ce qui s'est passé avant est à gauche du présent, ce qui se passera ensuite est à droite.
Ensuite, des étiquettes de la même couleur proposent une définition des 3 notions. Après lecture, nous les placions sous les 3 premières.
Enfin viennent 5 séries de 3 phrases à classer selon le temps. Dans chaque série, on trouve le même verbe employé au présent, au futur et à un temps du passé. J'avais pris soin de varier les temps du passé: imparfait, passé simple et passé composé, afin que l'enfant commence à enregistrer la diversité des temps dans le passé. Pour aider l'enfant, le verbe de chaque phrase est en gras




Comme d'habitude, lorsqu'ils travaillent seuls, les enfants vérifient sur la fiche de contrôle. Cet exercice était rangé dans un classeur souple rouge (couleur du verbe) avec une série d'autres exercices sur le verbe, dont les exercices sur le groupes dont je vous ai parlé dans le précédent billet.


Après la présentation de cet exercice - que les enfants reprenaient plus ou moins longtemps en fonction de leurs besoins - il était temps de présenter le matériel des fiches à encoches.

Les fiches à encoches


Vous avez peut-être déjà vu ce matériel sur d'autres blogs. L'enfant choisit un verbe à l'infinitif sur une étiquette en forme de flèche puis sélectionne la fiche à encoche du temps souhaité et du groupe correspondant à son verbe. Il ne reste plus qu'à engager la flèche jusqu'au repère entre le radical et la terminaison de l'infinitif pour voir apparaître la forme conjuguée de chaque personne.


Vous allez voir que ce matériel est vraiment intéressant pour aider à la prise de conscience du radical et de la terminaison. Tel que je vous l'ai présenté, il est redoutable pour le 1er et le 2ème groupe. Il ne présente qu'un seul défaut, absolument majeur, à mon avis. Quand on me l'a présenté en formation, rien n'était prévu pour les verbes du 3ème groupe. L'enfant devait se débrouiller avec le Beschrelle...

Eh oui! Le problème, c'est que nous ne pouvons pas partir de l'infinitif pour conjuguer les verbes du 3ème groupe qui ont la particularité de posséder plusieurs radicaux et d'en utiliser parfois plusieurs au présent.
Avec l'aval de ma formatrice, à l'époque, j'ai donc fabriqué le matériel pour le 3ème groupe. Nous pourrons donc faire l'étude complète de la conjugaison avec ce matériel, à l'exception des verbes être et avoir (qui pourront être appris grâce au petits verbes rouges pour les temps simples - pour les temps composés, il n'y aura pas de problème ensuite) ainsi que les irrégularités des verbes "aller", "faire" et "dire", pour lesquels je pense qu'une leçon spécifique sur leur particularité au seul présent suffira.

Voici donc comment se présente le matériel, un peu plus en détail:
Pour chaque groupe, on dispose d'une pochette intitulée "Indicatif - temps simples" avec l'indication du groupe.


Dans les pochettes du 1er et du 2ème groupe, on trouve 4 fiches à encoches, une par temps (présent, futur, imparfait, passé simple).


 Comme je le disais plus haut, il suffit de sélectionner une flèche de l'infinitif du bon groupe...


... et de l'insérer dans les encoches!


L'enfant lit à voix haute le résultat et nous pouvons mettre à sa disposition des petites feuilles spécialement préparées pour recopier la conjugaison obtenue. Ces feuilles pourront éventuellement être agrafées plus tard pour constituer une livret de référence auquel l'enfant pourra se reporter pour corriger un texte ou réviser sa conjugaison.

Lorsque nous montrons cette manipulation, c'est le moment d'apporter les notions de radical et de terminaisons pour le verbe. Au moment où nous présentons la conjugaison, l'enfant a déjà vu la notion de radical au travers d'exercices de vocabulaire dont je parlerai un autre jour.

Voilà comment nous pouvons procéder:
Nous demandons à l'enfant de trouver un verbe du 1er groupe dans une boite où se trouvent des étiquettes de verbes du 1er et 2ème groupe. Lorsqu'il a sélectionné un verbe, nous pouvons lui dire: "C'est cela. Tu te rappelles ce qui te permet de dire que c'est un verbe du 1er groupe?
- Parce qu'il se termine par -er.
- Voilà. Eh bien nous pouvons dire que -er, c'est la terminaison d'un verbe du 1er groupe quand il est à l'infinitif. Tu vois, sur la flèche, il y a un petit trait pour séparer. Ce qui se trouve avant la terminaison, c'est la partie du mot qui porte le sens du verbe et qui ne change pas. On l'appelle le radical. Tu te rappelles que nous avons parlé du radical quand nous avons vu les suffixes?"

Ensuite, il suffit de montrer à l'enfant que, pour utiliser la fiche à encoche, il faut glisser la flèche jusqu'à ce qu'il n'y ait plus que le radical qui soit visible et que ce qui est en rouge sur la fiche est la terminaison du présent pour cette personne.

Il est bon de laisser du temps aux enfants sur le 1er puis sur le 2ème groupe. Ensuite, nous pourrons aborder le 3ème groupe. Nous devrons indiquer aux enfants que ce groupe est particulier: il comporte des verbes parmi les plus anciens de notre langue et beaucoup sont des verbes très utilisés. Les verbes de ce groupe ont pour particularité d'avoir plusieurs radicaux et au présent, certains de ces verbes utilisent 2 voire 3 radicaux différents!
Il est temps de montrer aux enfants la boite du 3ème groupe. Contrairement aux verbes du 1er et 2ème groupe, on ne trouve pas de flèches d'infinitif en vrac, mais des pochettes de couleurs différentes.



Chaque pochette correspond à un verbe et contient ses différents radicaux. Les 4 couleurs correspondent aux 4 modèles de conjugaison du présent  (le présent est le temps le plus complexe. Comme souvent, dans une langue, ce qui est le plus utilisé est le plus irrégulier car le plus sujet aux modifications phonétiques...)


Dans la pochette des fiches à encoches on trouve donc 4 modèlespou le présent: le cas général, les verbes en -dre, les verbes en -vrir , -frir , -ailir + cueillir et les 3 verbes vouloir, valoir, pouvoir.
Je n'ai pas fait de fiche modèles pour les verbes en -ttre comme "mettre". Je les ai laissés dans le cas général avec un radical met- et un radical mett- Ce n'est pas forcément le plus cohérent avec les verbes en -dre mais j'ai préféré ne pas trop alourdir ce présent déjà bien complexe. D'autre part les verbe en -ttre sont très peu nombreux ("mettre" et "battre" et leur composés essentiellement) par rapport aux verbes en -dre.


Pour la présentation, j'aime bien prendre le verbe "boire" qui est dans le cas général et possède 3 radicaux.


Nous nous appuyons toujours sur la connaissance personnelle des enfants. Je demande à l'enfant de trouver comment il dit qu'il est en train de boire. Il sait en général qu'on dit "je bois" et trouve donc sans problème que l'on utilise le radical boi- Nous continuons ainsi pour chaque personne: l'enfant trouve la forme oralement, choisit le bon radical et observe la forme correctement orthographiée.
Ainsi, il changera de radical une fois arrivé à "nous" et encore une dernière fois pour "ils".


Avant de laisser l'enfant continuer à s'exercer seul, il faut bien lui expliquer qu'il doit prendre les pochettes beiges et la fiche du cas général et nous ferons une nouvelle présentation pour chacun des 3 autres modèles de conjugaison. Il faut également expliquer que l'enfant trouvera dans certaines pochettes des radicaux qu'il n'utilisera pas au présent. Les flèches auront une couleur un peu différente. Ci-dessous, vous voyez les radicaux du verbes pouvoir. Les 3 premiers sont utilisés au présent, le quatrième est le radical spécial du participe passé, le dernier, le radical spécial du futur. On peut indiquer, au dos des flèches concernées, "passé simple" et "futur".


Lorsque le matériel des fiches à encoches m'a été présenté, comme je vous l'ai dit, il ne comprenait pas les fiches du 3ème groupe mais les flèches étaient également utilisées pour le tri des groupes que je vous ai présenté dans le précédent billet de conjugaison.

J'ai préféré scinder les 2 activités plus nettement. En effet, mon matériel acquis en formation comportait un nombre très important de flèches de verbes. Lorsque les enfants conjuguaient au 1er ou 2ème groupe, ils allaient piocher un verbe dans ce gros paquet d'infinitifs. Même si cette étape pouvait permettre de ré-activer la reconnaissance des groupes, j'ai tout de même constaté plusieurs inconvénients. En effet, dans le tas, il y avait beaucoup de verbes du 3ème groupe et finalement peu de verbes du 2ème. Les enfants passaient donc beaucoup de temps à retourner les flèches avant de trouver un verbe du bon groupe. Du coup, trop contents d'en trouver un, ils conjuguaient le premier qu'ils trouvaient quitte à qu'ils conjuguent le même 3 jours de suite (c'est arrivé, et très souvent!). De plus, certains enfants, trop contents de trouver un verbe en -ir, oubliaient de vérifier qu'il était bien du 2ème groupe et conjuguaient joyeusement "courir", "partir" et autres verbes du 3ème groupe avec la fiche du 2ème groupe. Certes, ils trouvaient bien que "nous courissons" ou "nous partissons" étaient très bizarre, mais ils avaient plutôt tendance à penser que la fiche avait raison plus qu'eux.
Même si au bout d'une ou 2 erreurs de ce type, les enfants finissaient par faire attention, je trouvais dommage que les enfants se soient appliqués à écrire tout un verbe faux...

C'est pourquoi, à l'occasion de l'écriture des billets de conjugaison de ce blog, j'ai pris le temps de refaire le matériel. Vous avez pu voir la partie "groupe" dans le précédent billet.

Avec ce billet, vous pourrez accéder au matériel des fiches à encoches. Il se compose de 2 fichiers:

- le premier pour le 1er et le 2ème groupe. Vous y trouverez 30 verbes du 1er groupe et 30 du 2ème groupe à ranger dans une boîte. Cela représente déjà beaucoup de verbes. Le but n'est pas que l'enfant les conjugue tous. A noter que dans le 1er groupe, il y a des verbes en -ger, en -cer, en -ier et en -uer. Il pourrait être judicieux de garder les verbes en -ger et en -cer dans une boîte séparée et présenter ces verbes plus tard. On peut également imaginer une boîte pour les verbes en -ayer, -oyer, -uyer qui ne sont pas abordés ici et pour lesquels on peut avoir des pochettes avec 2 radicaux comme au 3ème groupe.
Après les verbes, vous trouverez les fiches à encoches des 4 temps simples. On peut prévoir d'imprimer les fiches avec une couleur de bristol par groupe.

- le second fichier est pour le 3ème groupe. Vous y trouverez les fiches à encoches des 4 temps simples (dont 4 fiches pour le présent et 3 fiches pour le passé simple...) mais également les radicaux de 33 verbes du 3ème groupe. Sur la première page de radicaux, vous avez les radicaux utilisés au présent (ainsi qu'à d'autres temps). Sur la 2éme feuille, les radicaux spéciaux utilisés par certains verbes au futur et au passé simple.

Dans les 2 fichiers, les infinitifs et les radicaux sont dans des rectangles. A vous de donner les 2 coups de ciseaux finaux pour les transformer en flèches comme vous le voyez sur les photos.

Ce billet atteignant déjà une bonne taille, je détaillerai l'étude des autres simples (conjugaison et valeur des temps) dans le prochain billet de conjugaison. En attendant, si vous souhaitez préparer votre matériel envoyez-moi un mail (cliquez sur le lien dans la rubrique "contact"). Pour celles (ceux)  que je ne connais pas encore, un petit mot sur vous (parent IEF ou enseignant...) et le ou les enfants avec le(s)quel(s) vous allez l'utiliser me permettra de mieux connaître les lecteurs de ce blog.
Dites-moi également si vous ne voulez que les fiches à encoches ou si vous voulez également le travail de tri présent/passé/futur.


17 commentaires:

  1. Merci encore pour ce partage. Je t'envoie un mail.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Marie-Hélène, je suis votre blog depuis quelques temps, et serais intéressée par les fiches à encoches pour ma fille Maiwenn autiste de 15 ans. Avec son jumeau Erwann, également autiste, j'ai travaillé la conjugaison il y a quelques années en fabricant moi-même un matériel de manipulation, ne connaissant pas Montessori à l'époque. Maiwenn accède à la lecture depuis un an, et je travaille beaucoup avec elle avec la pédagogie Montessori. Je refabriqué les petits verbes rouges, avec des pictos. Je pense que les verbes à encoches me seraient d'une grande aide maintenant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie-Christine, Je n'ai pas accès à votre mail par les commentaires. Pour éviter de laisser votre adresse en clair, envoyez-moi un mail à l'adresse qui figure dans la rubrique "contact" (en haut de la colonne de droite, sous la présentation). Il faut cliquer sur les mots "à cette adresse". A bientôt.

      Supprimer
  3. Bonjour,
    Je viens de découvrir votre blog. Merci à vous pour ce partage. Je suis enseignante et des blogs comme le vôtre, le travail de Céline Alvarez dans lequel je me plonge m'inspirent et me redonnent du souffle.
    Je n'arrive pas à vous envoyer de mail en cliquant sur "à cette adresse". Je serai intéressée par les fiches à encoches et au travail sur passé présent futur. Merci à vous.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Stéphanie,
    C'est bizarre que vous n'arriviez pas à accéder au mail sur le lien. Voici l'adresse où vous pouvez m'envoyer votre mail pour que je vous envoie les documents: marie-helene.barbier(arobase)ecole-ema.fr

    RépondreSupprimer
  5. Coucou c'est re-moi 🙂 Je suis hyper preneuse pour ce matériel car je repars à zéro pour la conjugaison avec les garçons (révisions et consolidation pour le grand et découverte et remediation pour le moyen). Bises !!!

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour, merci pour ce partage! Je me demandais à quel moment étaient proposées les affiches explicatives des temps simples? De mémoire, c'était après le premier tri des verbes en groupes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Mélanie,
      J'ai répondu à votre question il y a quelques jours déjà, quand vous l'aviez posée sur le premier billet de la série (http://montessori6-12ans.blogspot.fr/2016/09/apprentissage-de-la-conjugaison-la.html ). Je vous y disais que j'abordais les affiches dans le 4ème billet de conjugaison et rappelais pourquoi je ne les abordais pas immédiatement après le tri de groupes.

      Supprimer
  7. Oh pardon, il y a du avoir un problème avec mon ordi car je ne voyais même plus mon message... C'est pourquoi j'avais reposé la question.. Du coup, merci pour votre réponse, je n'avais encore pas abordé ce passage, mon fils vient de finir le tri des verbes, il est à l'aise maintenant. Je vais donc suivre votre conseil, merci encore pour toutes ces précisions! Belle journée à vous..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de problème! Passez de bons moments avec votre fils.

      Supprimer
  8. Bonjour,

    Je viens de monter mon école Montessori sur Métabief en Franche comté, serait il possible d'avoir accès à votre fichier? Je pense que c'est la meilleure solution a l'apprentissage de la conjugaison ! Après en avoir teste plusieurs , celle ci me semble la plus adaptée à mes élèves!
    Merci pour tout ce travail fourni et merci de le partager!

    Nathalie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Nathalie,
      Je n'ai pas accès à votre mail par les commentaires. Il faut donc m'envoyer un mail (mes coordonnées sont dans la colonne de droite du blog, après le texte de présentation) et je vous renverrai les fichiers qui vous intéressent.
      A bientôt par mail.

      Supprimer
  9. Bonjour, j'aurais souhaité vous contacter. Je suis mère enseignante de mes enfants. J'aurais souhaité recevoir le matériel de conjugaison à encoche. cl.zwahlen@gmail.com. Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Claire-Lise,
      Pouvez-vous me renvoyer un message à mon adresse mail. Vous la trouverez dans la rubrique "contact" en haut de la colonne de droite sur la page.
      A très bientôt.

      Supprimer
  10. Malheureusement, je n'arrive pas, car quand je presse dessus cela me met dans une boite mail que je n'ai pas. Pourriez-vous me le faire avec l'adresse mail ci-dessus ? Merci J'ai aussi essayé de vous contacter par l'adresse mail que j'ai trouvé chez participassion.

    RépondreSupprimer
  11. Réponses
    1. Bonjour Claire-Lise,
      Je vous ai envoyé les fichiers. J'espère que vous les avez bien reçus.

      Supprimer