samedi 1 avril 2017

Des carrés et des cubes plein la tête!



Je suis bien peu présente en ce moment sur le blog. Je me disais qu'il serait temps de donner quelques nouvelles!
Je suis en train de finaliser mon statut de travailleur indépendant proposant de la formation Montessori au sein d'une coopérative d'entrepreneurs de ma région et je suis à fond dans la préparation d'une formation 6-12 ans qui commence dans 10 jours à Angers.
Si cette formation vous intéresse, vous trouverez plus de détails sur le site de la Ruche Pédagogique.



En m'installant à Lyon, j'ai retrouvé Florence Gaillard dont le blog m'avait aidé à me lancer dans la pédagogie et que j'avais rencontrée plusieurs fois en formation. Ce retour en Rhône-Alpes nous permet de concrétiser une collaboration dont nous parlions depuis longtemps. J'aurai donc le plaisir d'animer moi aussi des formations dans l'association "Aide -moi à faire seul" de Bourgouin.

En attendant, nous avons un peu levé le pied sur le rythme de l'IEF avec Pauline. Alors que nous essayions d'avoir un rythme un peu scolaire pour se préparer à l'entrée en 6ème, je la laisse plus libre et je ne peux que constater combien la liberté laissée à un enfant est féconde quand on peut la nourrir.
Pauline est pleine d'envie, de curiosité; elle se concocte des programmes de travail sur mesure et se régale d'avancer dans la découverte des maths. Pour elle, c'est du bonbon!

Je lui ai présenté l'extraction des racines carrées avec le matériel, elle s'est dépêchée de trouver un moyen de travailler plus vite qu'avec les perles en dessinant sur son cahier et en a couvert des pages...


Puis, comme je n'étais pas sûre d'avoir le temps de parcourir toutes les étapes menant à l'abstraction totale de l'extraction, je lui ai présenté l'élévation d'un binôme au cube.



Pour celles qui connaissent ce matériel, les photos vous sembleront bizarres car je n'avais pas eu le temps de terminer la peinture et certains éléments, dont les cubes, n'en sont encore qu'à la couche de gesso. Mais qu'importe! Pour Pauline, ça n'a aucune importance et en ce moment, elle se délecte d'élever au cube chaque matin un ou plusieurs binômes, se réjouissant à l'avance de pouvoir élever prochainement un trinôme au cube...
Evidemment, puisque nous sommes dans les cubes, nous avons également démarré l'étude du volume avec le matériel...


Un matin, c'est la question de savoir à quelle vitesse tourne la terre à l'équateur qui la tient en haleine et elle part à la recherche des renseignements nécessaires avant de s'attaquer aux calculs (nous venions de voir la circonférence du cercle et l'incroyable nombre pi...).
Plus tard, c'est Thomas Pesquet, les fusées, la gravité et la mise en orbite qui accaparent son temps quand elle ne dévore pas un ènième livre de mythologie...
Et quand nous avons le temps, elle me demande d'avancer sur la lecture des Misérables (la version abrégée de l'Ecole des Loisirs) mais surtout sur le magnifique "Petits et grands mystères des maths" d'Anna Cerasoli que je vous recommande à partir de 10-11 ans (voire moins si vous avons des amoureux(euses) des maths qui ont déjà compris ce que sont les nombres relatifs et qui connaissent un peu la notation binaire). Pour les enfants qui aiment les maths, c'est une gourmandise et pour ceux qui ont un peu de mal, ça peut-être un bon moyen de les faire entrer dans ce monde incroyable et passionnant.



Bref, ce moment où je dois lâcher prise sur les apprentissages pour avancer sur mes propres projets me permet encore une fois de mesurer combien l'enfant a besoin de pouvoir avancer à son rythme sans pression.
N'ayons pas peur que les enfants ne fassent rien si nous avons suffisamment préparé l'environnement. D'ailleurs, pendant que je rédigeais ce billet, un samedi après-midi, Pauline était derrière moi avec le matériel des petits cubes en train de fabriquer des volumes...

Je vous souhaite de beaux moments avec vos enfants ou ceux de votre classe et à très vite pour de nouveaux billets de matériel et de pédagogie.

3 commentaires:

  1. Bonjour,
    Je n'ai pas très bien compris, tu vas animer des formations Montessori en tant que travailleur indépendant en plus de celles de Bourgouin ou tu vas animer uniquement des formations Montessori à Bougouin?
    Je te demande cela car je suis très intéressée par des formations Montessori en Rhône-Alpes étant donné que je suis de Grenoble!!!
    Je sais qu'on n'a pas beaucoup discuté ensemble (même si je suis tes blogs depuis plusieurs années et que j'ai gagné ton concours sur la classification phylogénétique!!!) mais j'aimerai beaucoup te rencontrer. Tu sais tellement de choses sur la pédagogie Montessori! J'en suis admirative!
    Je pense suivre le niveau 4 et 5 proposé par "Aide-moi à faire seul" de Bourgouin mais je ne sais pas s'y on peut intégrer les stages uniquement pour le niveau 4 et 5 (je suis déjà formée au niveau 3-6 par un autre organisme )
    Bonne préparation pour la formation 6-12 à Anger.
    Blandine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Blandine,
      Je vais travailler à l'association de Bourguoin mais également là où on m'appellera pour travailler. Donc, ça pourrait être sur Grenoble s'il y avait un groupe suffisamment important de personnes ;-) . Je vais mettre au point un site professionnel pour présenter cela.
      Pour la formation de niveau IV et V à Bourgouin, je ne sais pas quelle est la politique que Florence a décidée sur ce point. Le mieux est de contacter l'association.
      J'espère en tout cas que nous aurons l'occasion de nous rencontrer.
      Tu utilises Montessori en tant qu'enseignante ou en tant que maman?

      Supprimer
    2. Bonjour!
      J'utilise la pédagogie Montessori en tant que professeur des écoles dans une classe de CM1. L'année prochaine, j'aurai sûrement des maternelles et j'utiliserai aussi la pédagogie Montessori!!!
      Depuis que j'ai découvert la pédagogie Montessori je vis une véritable passion, comme beaucoup d'entre nous!
      Ce soir je suis en train de relire ton blog dans son intégralité!
      A bientôt
      Blandine

      Supprimer